Page:APUG 3010.djvu/39

From GATE
Revision as of 11:25, 11 June 2019 by Roberta Grossi (talk | contribs) (Proofread)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
This page has been proofread


que je lui avais enjoint. Il parait que cette petite lettre gênait beaucoup le démon, car il la saisit avec rage et la déchira aussi avec les dents.
En général, le démon a été très violent, très obstiné et s’agitait avec force. Quand il pouvait, il frappait ou pinçait avec les ongles. Vers la fin de l’exorcisme, il dressait la possédée pendant quelque temps sur les pieds, et les trois sœurs présentes n’étaient pas assez fortes pour la maintenir assise. Je dis au démon: les Carmélites de N*** font aujourd’hui des prières ardentes pour nous... Il répondit: avec tes Carmélites!... Souvent, il saisissait nos manches, ou le scapulaire de Pellevoisin ou d’autres objets. Il a été impassible de le lui arracher par la force. Ce n’est qu’un mouillant ses mains avec de l’eau bénite qu’on parvint à lui faire lâcher ces objets. Il m’arracha cependant deux feuilles du rituel. Le nom de la Vierge de Pellevoisin le remplit