Page:APUG 3010.djvu/38

From GATE
This page has been proofread


deux employés. Mr de Bonniot était absent pour affaire de famille.
Nous fûmes asseoir la possédée dans un fauteuil et commençâmes les Litanies de tous les Saints. Dès les premières invocations, la possédée fut prise de violentes contorsions de tous les membres.
J’ai ordonné ensuite au démon de ne rien casser, de ne nuire à personne, de ne pas hurler et de laisser la possédée assise jusqu’à la fin.
La possédée a perdu sa connaissance dès le commencement. Après quelque temps, pour m’en assurer complètement, j’ai interrompu l’exorcisme et me suis adressée à la possédée elle-même. Impossible d’en tirer une réponse. Elle était entièrement privée de sa connaissance. Le premier acte du démon a été d’ouvrir avec violence la robe de la possédée. Il en tira l’enveloppe cachetée que j’avais donnée à D. L. et qui renfermait par écrit un ordre au démon de laisser faire à la possédée tout ce

This page contains the following annotations: