Page:APUG 3010.djvu/18

From GATE
This page has been proofread


atteint le pied du ciboire. Apres cet incident, Mr P. insista auprès d’elle et lui fit comprendre la nécessite de retourner à Paris. Mais, ajoute-t-il, je n’ai encore rien obtenus sur ce point. Paris lui inspire trop de répugnance. Elle a beau être tous les jours plus malheureuse avec sa mère, elle ne veut pas partir. Il exprime aussi la crainte qu’un attachement trop naturel pour lui l’empêche de partir.
Le démon suggérait sa malheureuse victime toutes espèces de difficultés qu’il exagérait encore à ses yeux pour l’empêcher de partir, car le démon craignait Paris.
Mr P. ajoute que sa pauvre pénitente ne peut plus ni se confesser, ni communier, ni suivre la Messe, ni dire d’autres prières, mais seulement réciter le Chapelet (qu’elle avait fait vœu de dire tous les jours). Il ajoute: «l’anneau que vous lui avez fait porter au doigt comme gage de son vœu de virginité la fait beaucoup souffrir. Elle est grandement tentée

This page contains the following annotations: