Page:APUG 3010.djvu/149

From GATE
This page has been proofread


enfant confiante et soumise. D. L. enfant de Marie». Ces paroles auxquelles D. L. fait allusion sont une menace que le démon avait faite à l’Exorcisme. Il m’avait dit qu’il ne cèderait pas, et qu’il me fatiguerait tellement que je finirais par renvoyer D. L.
Elle me remit elle-même cette lettre; je lui ai annoncé un exorcisme pour le lendemain. Elle n’avait pas communié ce jour, mais le promet pour le lendemain. Elle m’avoua qu’elle se sentait plus forte les jours où elle avait communié.

––––––––––
Exorcisme XII
27 Février, de 8 h. à 10 h ¾.
––––––––––

Il eut lien Rue de Laromiguière en présence du Père Terrien[1], de la Supérieure et d’une sœur. Après une offrande de ses souffrances que

This page contains the following annotations: