Page:APUG 3009.djvu/30

From GATE
Revision as of 11:27, 22 March 2019 by ArchivesPUG (talk | contribs) (Validated)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
This page has been validated


Dieu. Sans rien perdre de sa douceur il me dit: Tu crois à ton confesseur? Vois-tu tout ce qu’il te fait souffrir? Eh bien, ce n’est rien, il t’en fera encore souffrir bien d’autres. J’avoue, mon Père, que j’ai senti un mouvement de faiblesse et de répugnance pour vous. J’étais prête à dire: Je n’y retournerai plus. Mais aussitôt, j’ai appelé à mon secours la Ste Vierge, ma bonne Mère et je lui ai dit dans mon cœur bien troublé: Est-ce possible, ma bonne Mère, que vous abandonniez ainsi votre pauvre enfant? Vous savez que dès ma plus tendre enfance je vous ai consacré mon cœur; m’auriez-vous délaissée? Non, bonne Mère, je vous aime, aidez, aidez votre pauvre enfant. Alors, mon Père, avec un nouveau courage, j’ai dit au démon: Retire-toi, monstre infernal, le Bon Dieu que j’aime permettra que les péchés que tu me fais commettre retombent sur toi. Pourquoi, bon Père,