Page:APUG 3011.pdf/70

From GATE
This page has been proofread


la Ste Vierge en les remplaçant par une suite de traits… La pensée m’était déjà venue alors qu’elle omettait peut-être exprès quelques conseils de la Ste Vierge qu’elle ne voulait pas me faire connaître.
Je lui ai donc posé nettement la question: N’avez-vous pas omis exprès quelques conseils de la Ste Vierge? Elle l’avoua. Eh bien, lui dis-je, voici de l’encre et une plume, écrivez-les tout de suite. Elle ne résista plus et me remit bientôt les paroles suivantes de la Ste Vierge: "L’affection trop naturelle que tu as pour M. P. est le sacrifice le plus agréable que tu puisses faire à mon Fils, ton Jésus. Aussi longtemps tu marchanderas, aussi longtemps tu souffriras".
Ces paroles ont été dites le 15 Mars. (voir à la page 53) Mais alors elle me les cacha dans la crainte que j’exigeasse un sacrifice qu’elle n’avait pas le courage de faire.
Pauvre cœur humain!... Voilà une âme courageuse et prête à toutes les souffrances, et

This page contains the following annotations: