Page:APUG 3010.djvu/12

From GATE
This page has been proofread


Parfois, il me semble que j’en finirais avec la vie. Je vous quitte, mon Père, j’aurais encore bien des choses à vous dire, mais ce bruit retentit tellement à mes oreilles que je ne puis continuer». Elle me dit dans ce même lettre: «Si j’ai un instant, j’écrirai à Estelle pour qu’elle prie pour moi». Le confesseur de D. L. de son côté m’écrit en même temps que sa pénitente. Il a été lui aussi à Pontigny, y a confessé D. L. et lui a donné la Sainte Communion. Il raconte en détail la crise en confessionnal. Avant de quitter Pontigny, il engagea sa pénitente à communier aussi le lendemain; elle ne le fit pas... Il ajoute: «Ainsi le démon parvint maintenant à empêcher la confession puisque D. L. ne peut en confessionnal ni entendre, ni parler. J’ai bien peur que vous ayez raison, le démon n’est pas sorti ou il est rentré, ou il y en avait trois. Mais que faire maintenant, je m’y perds? Pourquoi est-elle revenue de Paris? Comment

This page contains the following annotations: