Page:APUG 3009.djvu/33

From GATE
This page has been validated


le temps et je vois toujours ce même visage que rien n’émeut qui séduit quand même, malgré toute la bonne volonté que j’ai de le détester. Je suis en ce moment si triste, si désespérée! Il me semble que je ne pourrai jamais arriver à détester cet être; et pourtant, bon Père, si vous saviez comme j’ai le désir d’aimer le Bon Dieu! Oh! Oui de tout mon cœur! Ce cœur est capable de tout d’affection. Sera-t-il séparé pour toujours de l’amour de Dieu? Mon Père si vous voyez comme je souffre, comme je suis malheureuse!...»


Nota[1]. J’avais ordonné à ma pauvre pénitente de tenir les yeux fermés pour éviter la séduction du regard diabolique. A propos de ces regards séduisants du démon, ou pourrait se demander ceci: le démon apparaissait-il réellement avec un corps

This page contains the following annotations: