Page:APUG 3009.djvu/134

From GATE
This page has been validated


Je partirai, je partirai.
Quand partira-tu? Aujourd’hui. Pendant qu’on invoquait la Vierge de Pellevoisin il dit: Ah! si elle n’était pas là! Elle est là...Je La vois...Oh! qu’elle me torture!
D’autres fois, il s’écriait: Ah! si je pouvais! Ah! si je pouvais!...si je pouvais...Je ne sortirais pas. Et puis: Oh! que je souffre, que je souffre; Oh! que je brûle!.. quelles ardeurs!
Vers la fin, il hurlait avec une extrême violence. Pour le faire taire, je lui mis un peu d’eau bénite dans la bouche. Il la cracha avec violence; mais sur mon ordre il cessa ses hurlements. Je lui dis ironiquement: Tu n’aimes pas l’eau fraîche. Alors pour nous tromper, il s’écria: Je pars, je pars, je sors; et fit revenir à elle en apparence la pauvre possédée. Mais m’apercevant du piège je lui dis: Non, tu n’es pas sorti. Il eut la maladresse de répondre qu’il était parti, ce qui permit de me moquer de lui. Il recommença la même

This page contains the following annotations: