Page:APUG 3009.djvu/124

From GATE
This page has been validated


en présence de M. le chanoine de Bonniot, de la Supérieure et d’une sœur.
Il a commencé à 8h. ¼ et duré jusqu’à 11h 1/2. M. l’abbé de Bonniot a dit la messe à laquelle la possédée a communié.
Un peu après la Messe, à 8h ¼ commença l’exorcisme par la récitation des Litanies. La possédée était à genoux entre les deux religieuses. A peine avions nous récité quelques invocations que commencèrent déjà les contorsions, et bientôt la possédée tomba sans connaissance sur le tapis où elle se débattait avec violence. Mis en fureur par les prières, le démon donna force coups de poings à M. de Bonniot qui se trouvait près de la tête de la possédée. Mais sur mon ordre: Noli tangere Christum Domini, il s’arrêta aussitôt et rampant vers moi, il commença à me frapper à mon tour. Je lui dit: frappe si tu veux, frappe. Il cessa aussitôt.
Nous essayâmes alors de lier les mains de la possédée mains elle se débattait si fort, qu’on

This page contains the following annotations: