Page:APUG 3010.djvu/4

From GATE
Revision as of 11:58, 6 May 2020 by ArchivesPUG (talk | contribs) (top: added Template:TurnPage, replaced: <references/> → <references/> {{TurnPage}})
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
This page has been proofread


jours à la Sainte Messe. Mais le démon, mécontent de cette pratique excita contre elle sa propre mère.
La jeune personne m’écrivit en date du 22 ou 23 Août 1877. «Depuis mon retour de Paris, je dirais presque que la vie n’est pas tenable. Ma mère ne sait qu’imaginer pour me tourmenter, et me faire de la peine. Si je vais à la messe (et j’y vais malgré tout tous les jours) elle me dit que je suis toute la journée à l’Eglise, que le bon Dieu ne demande pas cela ... Mais ce qui m’est le plus pénible, c’est quand elle me dit, (vous me permettrez, bon Père, de ne pas me servir des expressions qu’elle emploie) c’est quand elle me reproche d’être toute la journée après les curés, et qu’est-ce que je peux faire, et qu’est-ce qu’ils peuvent faire avec moi? Et ces scènes, mon Père, ne se passent pas à voix basse. Tout le monde peut entendre, ma mère crie d’une telle façon! ... Mais ajoutez à tout cela, que la Ste Messe est