Page:APUG 3012.pdf/60

From GATE
This page has been proofread


je me suis rendu aussitôt à N. D. de Bethléem. La Supérieure comme toujours, me reçut avec bonté et me permit de faire l’Exorcisme chez elle. Il parait, comme la victime du monde, Notre Seigneur, est sortie de Bethléem, ainsi cette nouvelle victime doit aussi sortir de la pauvre maison de N. D. de Bethléem.

Exorcisme XXII
-----

Le 9 Juillet, de 8h½ à 10h, à N. D. de Bethléem, en présence de la Supérieure et de trois Sœurs. Mr de Bonniot était absent en vacances.
Après avoir donné la Ste Communion à la possédée, j’ai commencé l’Exorcisme par la récitation des litanies de tous les Saints. La possédée était assise dans un fauteuil. Dès le commencement j’ai ordonné au démon de ne pas crier. Il obéit à cet ordre pendant tout l’Exorcisme. J’avais fait attacher une relique de St Edmond au bras de la possédée. En invoquant:
"Ste Edmunde, ora pro nobis", le démon souffrait beaucoup

This page contains the following annotations: