Page:APUG 3012.pdf/187

From GATE
This page has been proofread


Fessard, son directeur.
Les choses en furent là au 15 Août, jour fixé pour l’Exorcisme de Marie-Aimée. Mme N. était absente de Paris. Marie-Aimée pria Melle Angèle de l’accompagner à l’Exorcisme. Melle Angèle s’y prêta avec dévouement.

Exorcisme XXVI
----------

Le 15 Août 1878, de 10h ½ à 11h, 55 à N. D. de Bethléem, en présence de la Supérieure, des Sœurs Marie-Louise et Josepha, attachées à l’Œuvre de N. D. de Bethléem, de la Sœur Stanislas de l’Adoration perpétuelle, et de Melle Angèle Cuisier. M. le Chanoine de Bonniot, obligé de se trouver à la Cathédral n’assista point.
Dès son entrée à Bethléem, Marie-Aimée perdit entièrement la possession d’elle-même. Je l’ai fait asseoir dans un fauteuil et j’ai commencé par la récitation des Litanies de tous les Saints. Comme toujours, certaines invocations, surtout celles des Saints ou des Saintes Victimes que j’ajoutais, la faisaient se tordre avec violence. Le démon s’agitait bien

This page contains the following annotations: