Page:APUG 3012.pdf/172

From GATE
This page has been proofread


combat continuel contre cette cette idée de Victime. Plus j’avance et plus me semble que la Ste Vierge fait son Œuvre pour cette formation et, qu’à mon insu, j’y arrive à grands pas. Alors cette pensée m’effraie, je la repousse et je me dis: C’est absurde! (pardonnez-moi, bon Père; mais vous voulez tout savoir; je vous le dis). Le Père est fou d’accueillir, de chercher à favoriser une pareille chose. Souvent il me vient à l’idée que c’est vous que le démon possède et qu’alors il vous permet de me faire ainsi souffrir. Enfin, bon Père, c’est une foule d’idées plus absurdes les unes que les autres qui m’obsèdent la nuit et le jour.
J’entends souvent une voix intérieure qui me dit que je dois vous quitter et m’adresser à un autre Prêtre, que vous ne me comprenez pas, que je dois aussi rompre tous mes rapports avec Mr. P.(1) Alors, bon Père, je me suis sentie prise de haine pour ce bon Mr. P. et je me suis dit: C’est bien vrai, c’est lui qui a fait tout mon mal (probablement: "malheur") en m’adressant à ce Père qui me martyrise et ils ne valent pas mieux l’un que l’autre. Si je n’avais donc jamais comme ni l’un ni l’autre!
---------------------------------------------
(1)C’était rusé de la part du démon. La Ste Vierge avait demandé par le passé le sacrifice de l’affection pour M. P. Le démon préparait un piège, comme on le verra plus tard.

This page contains the following annotations: